Partagez
Aller en bas
Administrateur
Administrateur
Administrateur
Administrateur
Stations fréquentées : Grandvalira, les Angles, Ax 3 Domaines, le Mourtis, le Lioran, St Lary, Font Romeu, Goulier, Ascou, Les Arcs, La Clusaz, Peyragudes, Luchon Superbagnères, Grand Tourmalet, Les Saisies, La Quillane, Porté Puymorens, Etc...
Messages : 2600
Points : 5712
Réputation : 202
Date d'inscription : 05/08/2014
Localisation : Toulouse
http://stationsdeski.net

Motorisation télésièges et télécabines débrayables Empty Motorisation télésièges et télécabines débrayables

le Sam 6 Avr 2019 - 13:21
Réputation du message : 100% (1 vote)
Motorisation télésièges et télécabines débrayables
Dossier technique

É lément essentiel d’une remontée mécanique, le moteur est la partie centrale de l’installation. Il permet de mettre en mouvement le câble, et par conséquent les sièges. En règle générale, les remontées mécaniques utilisent des moteurs à courant continue, dont la puissance varient en fonction du relief (dénivelé, longueur de la ligne, pente…, en  moyenne, les moteurs font entre 300 et 800 kW/h.
Dans cet article, nous verrons qu’il existe différents types de motorisation, commençons par les moteurs classiques, qui équipent la plupart des télésièges débrayables.

Sur la photo ci-dessous, le moteur est en bleu, il entraine un arbre, souvent un volant  d’inertie et un disque servant au système de frein. La partie rouge est le réducteur, comme son nom l’indique, il réduit la vitesse du moteur, ce qui augmente le couple (la force du moteur).

Motorisation télésièges et télécabines débrayables Dsc_0513

Le moteur est alimenté par le réseau électrique. C’est grâce à ce moteur que le câble est entrainé et entraine par conséquent les  lanceurs et ralentisseurs (par l’intermédiaire du câble). Sur les anciens modèles, les moteurs chauffent au démarrage, c’est pourquoi il est parfois problématique de les démarrer régulièrement l’appareil (en cas de grand vent par exemple).

On peut également distinguer un deuxième arbre sur certains appareils,  il s’agit de l’arbre entrainé par le moteur de secours, il sera alors utilisé en cas de panne du moteur principal. Les réducteurs sont très  volumineux, en effet, le  couple nécessaire pour  faire avancer la ligne est très important, c’est pourquoi le moteur tourne vite. Le réducteur permet aussi  de transformer le sens de rotation: le moteur transmet le mouvement sur un  axe horizontal, le réducteur transforme la rotation sur l’axe vertical, directement sur l’axe de la poulie motrice.

Motorisation télésièges et télécabines débrayables Dsc_0511

Les 2 photos précédentes représentaient des moteurs Leitner, passons maintenant à un moteur Doppelmayr sur un TSD6:
Motorisation télésièges et télécabines débrayables G2-tsd20

Cette fois ci, c’est le réducteur qui est bleu foncé. Ci-dessous une autre vue du moteur  (au premier plan en bleu clair). On observe un ventilateur qui permet de refroidir le moteur pendant l’exploitation.

Motorisation télésièges et télécabines débrayables G2-tsd14
Des freins sont disposés sur les disques protégés par des grilles grises. 

Motorisation directe

Le nouvel entrainement direct répond parfaitement aux exigences du marché; le moteur électrique à bas régime est directement couplé à la poulie ce qui entraine donc la suppression du réducteur. Ce système permet donc de gagner beaucoup de place  dans a gare motrice mais facilite aussi les opérations de maintenance.  L'entrainement comprend 3 pièces en mouvement: le rotor ainsi que 2 roulements, ce  qui réduit l'usure des mécanismes (seul les 2 roulements sont les pièces de fatigue). 

Quels sont les avantages de la technologie Direct drive?
• La consommation électrique. La réduction de la consommation électrique est d'environ 15%!
• L’exploitation et la maintenance sont facilitées (plus de changement d'huile)
• Ce type d’entrainement permet d’avoir un meilleur taux de disponibilité. 
• Niveau de bruit minimale, on estime à environ 20dB le gain de bruit par rapport aux systèmes classiques grâce à un moteur Direct Drive. 

La technologie Direct drive est développée par Leitner ropeways depuis 1999, elle équipe plus de 60 remontées mécaniques dans plus de 22 pays! Ce type d'entrainement est aussi disponible chez Doppelmayr et depuis la saison 2018-2019 chez Bartholet (BMF).

Motorisation télésièges et télécabines débrayables Dscn5210

En gare, le moteur direct prend beaucoup moins de place que la motorisation classique, car il ne nécessite pas d’arbre, de réducteurs… tout est intégré dans le bloc fixé sur la poulie, ce qui nécessite moins d’entretien. 
A noter que différents constructeurs proposent leur motorisation directe: Leitner, Poma, Doppelmayr, Bartholet. 

Motorisation télésièges et télécabines débrayables Dscn5212

Motorisation télésièges et télécabines débrayables Dscn5215  Motorisation télésièges et télécabines débrayables Dsc_0365


Moteurs de secours - Évacuation

Un télésiège débrayable est un gros porteur, il s’agit d’une installation importante, souvent longue, et qui transporte de nombreuses personnes. En cas de panne, il  est donc primordial de pouvoir évacuer les passagers…  Lorsque l’évacuation de la ligne n’est pas possible (héliportage, treuillage…), les moteurs  de secours entrent en jeu. Il existe différents types de moteurs de secours, commençons par les moteurs hydrauliques directement sur la poulie motrice.

Moteurs hydrauliques sur la poulie motrice
Ces moteurs sont alimentés par un flux d’huile (hydraulique), ils sont situés au dessus de  la poulie motrice et peuvent l’entrainer grâce à une roue dentée. Une couronne dentée  est placée sur la poulie motrice, en marche normale, les moteurs hydrauliques ne touchent pas cette couronne afin de ne pas freiner l’installation. Si le moteur principal est  hors-service, les moteurs de secours sont alors mis en contact avec la couronne. Le moteur est en prise directe avec la poulie, il n’y a pas de réducteur. Cela dit, il faut désaccoupler le réducteur principal de la poulie lorsqu'ils sont utilisés. 

Lorsque le réseau électrique est disponible, des motoréducteurs de secours peuvent  être utilisés, ils sont surtout installés dans les nouvelles installations et sur les remontées mécaniques à moteur direct. Si le réseau électrique n’est pas disponible, il faut  alors passer par un groupe électrogène qui fournira le courant nécessaire avec du gasoil.

Voici quelques photos de ces motoréducteurs:
Motorisation télésièges et télécabines débrayables Dscn5211

Motorisation télésièges et télécabines débrayables Dscn5214

Sur la photo ci-dessus, on distingue bien les câbles électriques qui alimentent le moteur, ainsi que la commande  qui gère la vitesse et le démarrage des moteurs de secours. Tout comme les moteurs hydrauliques, une roue dentée  est placée sur l’axe du moteur, cette dernière peut entrainer la  poulie motrice grâce à une couronne dentée. Exemple ici avec un TSD Poma à Luchon Superbagnères.

Moteurs thermiques
Sur la plupart des installations, un moteur thermique est installé en gare motrice. Il permet l’évacuation de la ligne lors d’une coupure d’électricité car il fonctionne au gasoil.  Tout comme pour une voiture, le moteur thermique entraine un axe, souvent parallèle à  l’axe de motorisation principal. Ce type de moteur rentre en suite dans le réducteur grâce à un arbre, cependant, les  moteurs thermiques sont beaucoup moins puissants que les moteurs principaux, la vitesse d’évacuation est faible. Un turbo est ajouté lorsque l’appareil est très important. 

Motorisation télésièges et télécabines débrayables Dsc_0516

Motorisation télésièges et télécabines débrayables G2-tsd10

Reportage réalisé par Administrateur le 06/04/2019, retrouvez plus d'infos sur les remontées mécaniques sur notre Dossier technique de 250 pages.

_____________________
Motorisation télésièges et télécabines débrayables Oie_tr11
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum