Partagez
Aller en bas
Administrateur
Administrateur
Administrateur
Stations fréquentées : Grandvalira, les Angles, Ax 3 Domaines, le Mourtis, le Lioran, St Lary, Font Romeu, Goulier, Ascou, Les Arcs, La Clusaz, Peyragudes, Luchon Superbagnères, Grand Tourmalet, Les Saisies, La Quillane, Porté Puymorens, Etc...
Messages : 2422
Points : 5355
Réputation : 196
Date d'inscription : 05/08/2014
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://stationsdeski.net

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Empty Les pinces débrayables - Remontées mécaniques

le Jeu 7 Fév 2019 - 20:26
Réputation du message : 100% (1 vote)
Les pinces débrayables - Remontées mécaniques
Dossier technique remontées mécaniques - Débrayables

Ce sont elles qui confèrent aux télésièges débrayables leurs avantages, elles sont donc des éléments essentiels à cette technologie. On distingue deux types de pinces débrayables, les pinces classiques (à serrage direct), utilisées par Poma, Leitner et Doppelmayr, et les pinces à deux positions, qui équipent les TSD BMF et LST.

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince110

Pinces à serrage direct

Les pinces à serrage direct sont composées de deux ressorts, qui permettent au mors  de serrer le câble. Ces ressorts sont comprimés en gare afin d’ouvrir le mors et de lâcher le câble. Ce type de pinces a fait son apparition chez Leitner, les autres constructeurs ont par la suite développés leur propres pinces. Voici  quelques photos de ce type de  pinces. 

Sur cette photo, on distingue la  pince, la suspente du siège (à droite), ainsi que les galets, sur lesquels passe le câble, et par conséquent les pinces (Pince Doppelmayr).
Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince-10

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince510
Une pince Leitner, on distingue clairement les deux ressorts.
Ci-dessous des pinces Poma.
Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince610

Composition des pinces débrayables

Voici quelques images détaillant les différents composants des pinces débrayables (ici sur le TSD Pré St Esprit - Doppelmayr Les Arcs).

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince210

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince310

Pince Leitner:
Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince710

Doppelmayr:
Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince113

Les pinces à deux positions

Contrairement aux pinces à serrage direct, les pinces à deux positions peuvent rester en position ouverte (notamment en gare). Ceci permet de limiter le nombre d’ouvertures et  de fermetures, afin d’éviter l’usure des composants.
En effet, en gare, une pince classique, s’ouvre deux fois (à l’entrée de la gare pour lâcher  le câble, et en sortie pour s’y accrocher à nouveau). Sur les pinces à deux positions, il n’y a qu’une seule ouverture en entrée de gare, le mors reste ouvert durant le contour de gare et se referme à la sortie, réduisant ainsi l’usure de 50%.
Ce type de pinces est utilisé par BMF Bartholet et LST. Commençons par BMF:

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince112

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince111

Passons maintenant au pinces à deux positions LST:
Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Dsc_0421

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Dsc_0660

Ouverture et fermeture des pinces en gare

Comme nous l’avons vu précédemment, les pinces s’ouvrent à l’entrée de la gare, afin  que le siège se désolidarise du câble, et puisse ainsi ralentir. En sortie de gare, l’opération inverse à lieu: le mors se resserre afin que le siège soit solidaire du câble et puisse être convoité jusqu’en gare amont.
Ci-dessous, deux schémas comparatifs de l’ouverture et de la fermeture des pinces (technologie classique ou pinces à deux positions).

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince410

Afin d’ouvrir, ou de fermer les pinces, des rampes ou cames de débrayage sont disposées de chaque côté des gares. Il s’agit de grosses poutres métalliques en forme de « V »  qui permettent de faire pression sur les ressorts de la pince, et ainsi de libérer le mors.
Avant de rencontrer cette came de débrayage, les sièges vont à la vitesse du câble, lorsque la pince arrive au niveau de la rampe, la roue supérieure (photo 2 - 1) permet  d’abaisser le levier, de faire pression sur les ressorts, et par conséquent, d’ouvrir le  mors.

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince810
Quant aux trois roues restantes, leur rôle est de guider et de soutenir le siège en gare. Ces dernières roulent dans une rigole (pour les deux roues près du mors) et la troisième  permet de maintenir le siège droit.

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Pince910

Reportage réalisé par Administrateur le 07/02/2019. Retrouvez cet article sur notre dossier technique complet, à consulter gratuitement sur forum.stationsdeski.net

_____________________
Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Oie_tr11
Administrateur
Administrateur
Administrateur
Stations fréquentées : Grandvalira, les Angles, Ax 3 Domaines, le Mourtis, le Lioran, St Lary, Font Romeu, Goulier, Ascou, Les Arcs, La Clusaz, Peyragudes, Luchon Superbagnères, Grand Tourmalet, Les Saisies, La Quillane, Porté Puymorens, Etc...
Messages : 2422
Points : 5355
Réputation : 196
Date d'inscription : 05/08/2014
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://stationsdeski.net

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Empty Re: Les pinces débrayables - Remontées mécaniques

le Dim 14 Avr 2019 - 12:00
Quelques images supplémentaires de pinces débrayables:

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Dsc_1828

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Dsc_1829

Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Dsc_1830

_____________________
Les pinces débrayables - Remontées mécaniques Oie_tr11
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum