Partagez
Aller en bas
avatar
Administrateur
Administrateur
Stations fréquentées : Ax 3 Domaines, Les Angles, Le Lioran, Font Romeu, La Mongie, Ascou palhières, St Lary, Val Louron, Peyragudes, Superbagnères, Piau Engaly, le Mourtis, la Clusaz, le Grand Bornand, Chamonix...
Messages : 2200
Points : 4918
Réputation : 165
Date d'inscription : 05/08/2014
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://stationsdeski.net

Les pylônes des télésièges fixes

le Dim 4 Nov 2018 - 15:04

Les pylônes des télésièges fixes - remontées mécaniques

Dossier technique

Les pylônes permettent de soutenir la ligne, ils sont implantés tout au long du trajet et sont parfaitement adaptés au terrain. Ils constituent la partie visible de la remontée mécanique et sont malheureusement souvent un frein à l’implantation d’une remontée mécanique à cause de leur « impact visuel »…

Un pylône est constitué de divers éléments, nous pouvons distinguer très facilement 3 éléments:
1- le massif béton
2– Le fût du pylône
3– La tête du pylône (qui comporte également les balanciers n°4)



Les massifs béton

Partie souvent invisible, les massifs béton assurent la stabilité et le maintient des pylônes, ils sont donc essentiels! Leur épaisseur, leur hauteur ainsi que la largeur varie en fonction du type de sol et des efforts que subit le pylône. Plus les efforts sont importants, plus le massif sera imposant.

Les massifs sont assez volumineux, la partie visible (où est fixé le fût), n’est qu’une petite partie du massif. Ces derniers sont composés de béton, dont les constructeurs ont des recettes bien gardées, et sont traversés par des tiges métalliques afin de pouvoir visser le fût. Voici quelques photos de massifs béton sur des TSF:


Comment est fabriqué un massif?
Certains massifs béton, notamment pour les gares, peuvent être coulés en usine et acheminés sec sur place. Mais dans la majorité des cas, les massifs sont coulés sur place. Tout d’abord, un trou est creusé avec une pelle araignée, qui permet d’accéder aux pentes les plus abruptes. On place en suite un treillage métallique (fer à béton) qui va conférer sa solidité au massif.

Pour finir, il faut placer un « coffrage » en bois sur le treillage afin de donner une forme au béton qui peut alors être coulé, après avoir placé les tiges métalliques pour la fixation du fût (boulons).



Lorsque ces 5 étapes sont terminées, le massif est prêt à accueillir le fût du pylône. Il faudra cependant attendre que le béton sèche (environ 1 mois). Comme vous avez pu le voir sur les photos de l’étape 5, le béton est souvent héliporté, ce qui facilite les travaux. Mais cette opération coûte beaucoup plus chère que de couler le béton avec une toupie.

Le fût du pylône

Le fût fait la liaison entre le massif et la tête du pylône. Il existe deux types de fûts: les fûts cylindriques et les fûts coniques, qui sont en général plus résistants mais plus chère. Pour conférer de la solidité aux fûts cylindriques, les constructeurs créent des chanfreins (changement de diamètre).


Photo de gauche: fût cylindrique (standard), pylône au centre: fût en forme conique. Pylône de droite: fût présentant un changement de diamètre.

Les fûts ont une hauteur différente sur chaque pylône, ils permettent d’adapter la hauteur de ce dernier pour avoir un profil de ligne parfait (pas de cassure de câble tout en suivant le relief).

Les fûts sont souvent composés de plusieurs parties acheminées la plupart du temps par hélicoptère. Ils sont reliés entre eux par des boulons (vis + écrou). On remarque d’ailleurs que chaque trou présent sur la couronne n’est pas forcément vissé, c’est normal car les couronnes sont des éléments de série, elles peuvent être soudées sur des fûts prévus pour un gros effort ou non. Il y a généralement plus d’écrous sur les jonctions de fûts mais les écrous sont en général plus gros sur la liaison massif/fût.



En général, le diamètre des pylônes est compris entre 0.6m et 2.5m selon les efforts subits, il est à noter que le diamètre varie en fonction du type de RM, un téléski à des fûts de diamètre inférieur par exemple. Les pylônes sont composés d’acier qui subit un traitement contre la corrosion afin de le protéger des intempéries (traitement de galvanisation), il s’agit donc d’acier galvanisé.

L’épaisseur d’acier est d’environ 1cm.

La tête de pylône

La tête des pylônes, parfois appelée « potence », est l’élément qui fait la jonction entre le fût et les balanciers, qui supportent le câble. Elle subit de très grandes forces, car le câble est situé (pour un TSF4) à environ 2.4m de chaque coté (effet bras de levier).
La tête du pylône est composée des éléments suivants:


Le design des têtes de pylône varie en fonction des constructeurs, voici quelques images permettant de cerner les différences:


Inclinaison des pylônes

Dans certains cas, il est nécessaire d'incliner les pylônes que quelques degrés afin d'équilibrer les forces. En effet, les pylônes sont inclinés de telle sorte que la résultante des forces soit nulle (pesanteur, traction du câble...)
On observe souvent cette inclinaison sur les pylônes avant les gares amont.




Les balanciers

Les balanciers sont des éléments métalliques qui font la liaison entre la tête du pylône (potence) et les galets, qui sont les roulements sur lesquels repose le câble. Il existe différents types de pylônes: support, compression ou support compression, que l'on note aussi couvent "S", "C" ou "S/C":

  • Pylônes (et balanciers) support, qui, comme leur nom l'indique, permettent de soutenir le câble et d'éviter qu'il touche le sol. Ce sont les balanciers les plus courants. Il est à noter que des règlementations existent afin que la ligne ne soit pas trop haute par rapport au sol, afin de conserver une sécurité pour les passagers.



  • Pylônes compression, qui permettent de plaquer le câble afin de le maintenir près du sol, ils sont très souvent utilisés en sortie de gare aval. Ils permettent de tendre le câble et de ne pas avoir une hauteur de ligne trop importante. Dans certains cas, un pylône support peut être placé avant un pylône compression.



  • Pylônes support-compression, qui assurent les deux fonctions précédentes. Dans certains cas (notamment si le terrain est assez rectiligne), le câble n'est pas constamment en support ou en compression sur les galets, il faut alors positionner un pylône S/C (support compression). Les pylônes support compression sont assez couteux, c'est pour cela qu'on en voit assez peu.



Les galets

Le nombre de galets (poulies sur lesquelles passe le câble) est différent d'un pylône à l'autre, en effet, chaque pylône est unique et s'adapte parfaitement au terrain, d'où le nombre de galets différent. Sur les télésièges fixes, le nombre de galets par pylône est généralement compris entre 4 et 12 unités. Voici quelques balanciers proposés par GMM: S8, S6, S4, C10, C8, C6 et S4/C4
Sur certains pylônes, le nombre de galets est différent dans le sens de la montée et dans le sens descente, ceci est normal car le poids à supporter dans le sens montée est plus important à cause des skieurs sur les sièges, mais ce type de pylônes n'est pas extrêmement fréquent.

Conception des pylônes

Comme nous l'avons vu précédemment, chaque pylône est unique, il a une hauteur variable, un nombre de galets variable, etc... Pour s'adapter à ces modifications, les constructeurs disposent de sections de fûts de différentes longueurs qu'ils peuvent assembler afin de former la bonne hauteur (et le bon diamètre), idem pour les balanciers. Ainsi, lors d'une étude pour l’implantation d'une nouvelle remontée mécanique, des ingénieurs calculent les dimensions des pylônes en vue de leur fabrication, comme ci-dessous:


Si cette étape vous intéresse, je vous invite à visionner notre vidéo "Destination Or Blanc n°1" qui retrace la conception d'une RM: https://www.youtube.com/watch?v=NwlnsDqAumE


Et pour finir cet article, voici quelques photos de pylônes de différents constructeurs! Merci pour votre attention Very Happy







Un pylône servant à deux installations, un TSF4 et un TKD:




Reportage réalisé par Administrateur le 04/11/2018, photos: Administrateur et Léo74130

_____________________
avatar
TSD Combe
TSD Combe
Stations fréquentées : Super-Besse, Prabouré, le Mont-Dore
Messages : 185
Points : 200
Réputation : 35
Date de naissance : 06/08/2004
Date d'inscription : 13/03/2018
Age : 14
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les pylônes des télésièges fixes

le Dim 4 Nov 2018 - 20:12
Ce reportage est extrêmement détaillé, BRAVO  !!!!! Surprised Surprised Surprised
J'ai même appris des trucs sur la fabrication des pylônes !
Merci pour ce reportage très intéressant Very Happy

_____________________
VIVE SUPER BESSE ET LE SKI Smile 

Si vous avez des questions vous pouvez me les envoyer par MP et j'y répondrai dès que je peux Wink
Venez voir mon sujet sur la construction de mon funitel miniature Arrow funitel miniature Very Happy
avatar
Modérateur
Modérateur
Stations fréquentées : Mont-Saxonnex
Messages : 361
Points : 599
Réputation : 13
Date de naissance : 08/09/1999
Date d'inscription : 31/08/2014
Age : 19
Localisation : Mont-Saxonnex
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les pylônes des télésièges fixes

le Lun 5 Nov 2018 - 20:01
Vraiment très intéressant, félicitation !
Contenu sponsorisé

Re: Les pylônes des télésièges fixes

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum