Partagez
Aller en bas
Loulouski
Administrateur
Administrateur
Stations fréquentées : Ascou-Pailhères, Ax 3 Domaines, Font-Romeu, Les Angles, Arêches-Beaufort, Le Chioula...
Messages : 346
Points : 393
Réputation : 43
Date d'inscription : 13/08/2015
Localisation : Ariège
Voir le profil de l'utilisateur

Télésiège débrayable 4 places (TSD4) Antenes

le Sam 2 Fév 2019 - 15:05
Télésiège Débrayable 4 places (TSD4) Antenes

DOPPELMAYR - GrandValira (Grau Roig)




 
Avec plus de 128 pistes pour tous les niveaux, Grandvalira est le plus grand domaine skiable du sud de l'Europe et donc de l'Andorre. C'est grâce au regroupement des stations de Grau Roig, Pas de la Case, Soldeu, El Tarter, Canillo et Encamp, que Grandvalira propose 210 Km de pistes réparties entre 1710m et 2640m d'altitude, sur plus de 1 926ha. Afin de transporter jusqu'à 110 000 skieurs par heure, plus de 70 remontées mécaniques performantes de tous types sont implantées sur le domaine! 
Côté activités, Grandvalira propose une offre variée, allant des ballades en chiens de traineau jusqu'au vol en hélicoptère en passant par les descentes en tubing. Avec plus de 60 établissements de restauration, chacun pourra profiter pleinement de sa journée de ski et déguster les plats traditionnels des Pyrénées au sommet des pistes... Pour les enfants, 6 zones thématiques sont réparties sur le domaine skiable (Mont Magic, Bababoom Circus, Imaginarium et Yôkai). Ces zones sont complémentaires aux espaces débutants, situés sur chaque secteur du domaine. 
Grandvalira dispose de 3 pistes de coupe du Monde et de 3 zones de freestyle pour les riders en quête de sensations fortes... Enfin, diverses écoles de ski proposent des offres variées pour l'apprentissage du ski ou du snow à Grandvalira. Alors qu'attendez-vous pour venir skier en Andorre?



Historique de la station :


La principauté d'Andorre, nichée dans les Pyrénées, a connu un véritable essor commercial depuis le développement du ski . Dans les années 50, sous l'impulsion de Francesc Villadomat, un premier téléski, relativement rudimentaire, est installé sur les pentes du Pas de la Case, qui n'était alors qu'un lieu de passage doté d'un poste frontière. Cette remontée permettait de rejoindre le Coll Blanc, point de basculement vers la vallée du Valira. Progressivement, le Pas de la Case devient un site commercial et touristique majeur en Andorre, et la station se développe, avec l'implantation de nouvelles remontées quasiment tous les ans. 
Une trentaine d'années plus tard, le commerce de la neige ayant pris de l'ampleur, des modernisations d'envergure sont effectuées : mise en place de réseaux de neige de culture, remplacement des anciens moteurs thermiques de certains téléskis, et implantation de télésièges, jusqu'à la construction des remontées emblématiques telles que le funiculaire d'Encamp ou les nombreux télésièges débrayables présents sur le domaine. De nos jours, la fusion de différents domaines andorrans a donné naissance à la station que nous connaissons : Grandvalira.

De son côté, le secteur de Grau Roig a suivi un développement majoritairement centré sur le ski. En effet, le lieu-dit de Grau Roig, niché en fond de vallée, n'est doté que de quelques infrastructures desservant la station (garage, restaurant...) et ne dispose pas de couchages. Néanmoins, ce secteur est vital à la station : il s'est développé au rythme des avancées techniques et de l'évolution de la clientèle, pour devenir aujourd'hui le plus important du regroupement Grandvalira. Un des atouts majeurs de ce secteur est sa proximité avec la nature : certaines de ses remontées s'enfoncent dans des recoins à l'écart du reste du domaine, en direction du cirque des Pessons et des nombreux sommets, du Pic Blanc au Pic Baix del Cubil. Pour autant, les remontées performantes ne sont pas négligées, avec la présence de 5 télésièges débrayables sur les 15 remontées du secteur. 


La remontée :

En 1993, la station de GrandValira (qui n'en était pas encore à l'état actuel) est en plein essor. Avec une fréquentation de plus en plus importante, elle se doit de moderniser son parc de remontées mécaniques, notamment sur les axes principaux. C'est d'ailleurs cette stratégie qui sera appliquée pendant des années, et portera ses fruits. Mais concentrons-nous sur le cas du télésiège Antenes. Jusqu'en 1993, le seule remontée permettant de rejoindre la crête du Port d'Envalira, et ainsi de basculer sur le secteur du Pas de la Case, est le TSF2 Riberal. Une remontée ancienne (sa gare est une Poma Alpha de 1ère génération), peu rapide et à l'itinéraire assez long : un débarquement intermédiaire avait même été prévu. Pendant de nombreuses années, ce télésiège a ainsi assuré la liaison précédemment citée.
Afin de conserver les spécificités du TSF2 Riberal, et de diversifier les points de liaison, la station a choisi, dans un premier temps, de ne pas remplacer le vieil appareil, mais de le doubler d'une remontée nouvelle génération, qui arriverait un peu plus au nord, entre la G2 du TSF2 Riberal et le Port d'Envalira. C'est la genèse du TSD4 Antenes.

La remontée, construite en 1993 par le constructeur Doppelmayr, est le premier télésiège débrayable du secteur. Elle prend son départ sur le front de neige de Grau Roig, à proximité du jardin des neiges. Longue de près de 1500m, elle parcourt 405m de dénivelé à la vitesse de 5m/s. Son arrivée se situe à proximité des antennes relais en frontière de la vallée d'Envalira, d'où son nom.
Très prisée par les skieurs les années suivant son installation, pour le gain de temps réalisé par rapport à la remontée adjacente (toujours le TSF Riberal), la remontée a ensuite été supplantée par le TSD6 Pic Blanc (1997). En effet, ce dernier a été implanté au carrefour des pistes descendant des deux versants de la vallée, pour atteindre une altitude supérieure et proposer davantage de pistes que le TSD4 Antenes, d'où une affluence bien plus importante. Le TSD4 Antenes, un peu excentré, n'est alors plus la solution par défaut, mais plutôt une belle variante, pour accéder au secteur du Pas de la Case. Avec le retrait du TSF Riberal il y a quelques années, l'utilité du télésiège Antenes s'est accrue, mais la remontée est tout de même loin d'un remplissage important au long de la journée.



Situation :




 


Constructeur :   
Exploitation : Hiver
Exploitant : SAETDE
Année de construction : 1993


Longueur : 1489m
Dénivelé : 405m
Altitude minimale : 2121m
Altitude maximale : 2526m
Débit : 2290 pers/h
Pente moyenne : 27%
Vitesse : 5,00 m/s

Emplacement motrice : aval
Emplacement tension : amont 
Type de tension : hydraulique
Sens de montée : droite
Nombre de pylônes : 15
Pylônes support : 13 
Pylônes compression : 2
Type d'agrès : Sièges à pinces débrayables
Places par agrès : 4


 


Malheureusement pas de photos du début de la ligne...


Le portion de plat allant du P5 au P9. On voit le Pic Baix del Cubil et le secteur éponyme :



Le P9 avec la vue vers le Montmalus et le cirque des Pessons :




P8 et P9 :




Arrivée sur la ligne de crête avec le P14 :



P15 et arrivée en G2 :


La gare d'arrivée : 




 
Source : histoire de la station (  https://www.grandvalira.com/fr/node/3025)

Reportage réalisé le 02.02.2019 par Loulou Ski.
Photos prises en décembre 2018
Photos : Loulouski.

_____________________
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum