Navigation


 Blog Stations de ski


 Retour au forum

Stations de ski   

Stations de ski, une saison perturbée par le COVID

Administrateur | Publié le sam 19 Déc 2020 - 10:27 | 361 Vues

Cette saison s’annoncé déjà compliquée, en raison des mesures sanitaires prises par le gouvernement début décembre. En effet, les remontées mécaniques devront rester fermées jusqu’au début du mois de janvier en France, et d’autres pays ont pris les mêmes mesures, comme en Allemagne par exemple. En Espagne, les exploitants prévoient d’ouvrir fin décembre, et l’Andorre se prépare pour janvier. 

A la suite des annonces gouvernementales, les exploitants ont l'obligation de laisser les remontées mécaniques fermées au public. Un coup dur pour les stations, qui vont perdre une part non négligeable de leur chiffre d'affaires. Cependant, quelques exceptions demeurent, laissant quelques possibilités d'ouvertures…

Les remontées mécaniques doivent donc rester fermées pour le public, c'est à dire les vacanciers, qui auraient souhaité profiter de vacances au ski. Les mineurs licenciés au sein d'une association sportive affiliée à la Fédération française de ski sont quant à eux autorisés à emprunter les remontées mécaniques afin de s'entraîner et de préparer les compétitions. Cette autorisation est bien accueillie mais cela semble complexe et peu rentable d'ouvrir des remontées mécaniques pour un club sportif, qui n'apporterait qu'une centaine de skieurs sur les pistes.

Les compétitions de haut niveau (coupe du monde, super G...) sont également autorisées, comme nous avons pu le constater récemment à Val d'Isère. Les professionnels de la montagne sont aussi autorisés à emprunter les remontées mécaniques dans l'exercice de leurs fonctions. Certains types de remontées mécaniques peuvent également être ouvertes, et ce, pour tous types d'utilisateurs! Il s'agit des tapis roulants et des remontées mécaniques à vocation urbaine et interurbaine. Ainsi, des ascenseurs valléens comme le Skyvall à Peyragudes ou encore la télécabine débrayable de Luchon vont donc ouvrir pour transporter les vacanciers des vallées vers les stations, afin de profiter de la montagne et de la neige, d’autant que les domaines restent accessibles en ski de randonnée ou encore en raquettes. Certaines stations comme Tignes ont d’ailleurs sécurisé certaines pistes afin de permettre aux randonneurs et mordus de ski de rando de pratiquer leur activité en toute sécurité, sur des pistes damées.


Les espaces débutants équipés de tapis roulants sont aussi autorisés à ouvrir, certaines stations étudient les possibilités d'ouverture afin de permettre aux enfants de skier sur les pistes débutants, pour profiter tout de même des joies de la glisse et permettre l'apprentissage du ski. Les cours de ski pour les enfants sont d’ailleurs autorisés. Certaines stations ont déja annoncés leur intentions de profiter de ces autorisations, c'est par exemple le cas de Luchon Superbagnères, qui permettra aux vacanciers d'emprunter la télécabine qui relie la vallée à la station sans les skis, ou encore de la station de Peyragudes, qui ouvrira son espace débutants avec deux tapis roulants, ainsi que le Skyvall. Dans les Alpes, la station de Méribel ouvrira les fronts de neige de la Chaudanne et de Mottaret avec des dispositifs d’accueil adaptés aux conditions sanitaires en vigueur du 18 décembre au 3 janvier

En Suisse, les domaines sont ouverts ! Avec des mesures sanitaires bien précises: port du masque sur toutes les remontées, distance dans les files d’attente etc… Une ouverture en sursis et scrutée par tout un pays et même par les voisins ( France, Allemagne ). La venue étrangère n’est d’ailleurs pas souhaitée par le conseil fédéral pour éviter un grand brassage. Mais malgré cela, la saison est bien lancée !  Et la décision d’ouverture ou non reviendra à chaque canton alpins.

Pour ce qui est des remontées fermées ( Télécabines, téléphériques, 2S, 3S… ) le gouvernement à imposé un remplissage au 2/3 par cabine. Des files sont aussi adaptées avec marquage au sol, barrières et itinéraire bien spécifique.

A noter qu’en Valais le recrutement de personnels « Covid Angels » a eu lieu. Ce sont des personnes au chômage, qui sont engagés aux frais du canton et des stations pour aiguiller, contrôler, renseigner voir même sévir (en cas de non-respect des règles ) dans les files d’attentes dites « covid » sur les domaines skiables.

Quant à Stations de ski, nous prévoyons la sortie de nouveaux reportages en Suisse, et dans les autres pays dès que les remontées mécaniques seront accessibles. 

Malgré cette pandémie, nous vous souhaitons une belle saison et de bonnes fêtes!  

À propos de l'auteur